Enquête : 87% des jeunes tiennent à leur nationalité

Le Matin du Sahara et du Maghreb, le 3 mars 2011

L’Institut royal des études stratégiques (IRES) vient de publier son dernier bulletin de veille pour le mois de février. L’un des sujets qui retiennent l’attention dans la documentation contenue dans ce bulletin est le contenu d’une « enquête planétaire », réalisée par la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol). Il en ressort que 87 % de jeunes Marocains tiennent à leur nationalité et 92 % à l’identité religieuse…

Cette enquête, qui concerne la jeunesse du monde, a porté, au Maroc, sur un échantillon de 1.000 Marocains, âgés de 16 à 29 ans. Il faut le dire, cette enquête, même si elle laisse à désirer, tombe à pic. En effet, dans les circonstances politiques et sociales actuelles, beaucoup de questions se posent concernant les comportements et les attentes des jeunes. Surtout que l’enquête s’emploie à faire des comparaisons entre les jeunes Marocains leurs homologues européens et ceux d’autres continents. Ainsi, selon cette étude, 87 % des Marocains accordent un rôle important à la nationalité dans leur identité, contre 66 % pour les Européens et 80 % pour les Turcs. Aussi, les jeunes Marocains éprouvent, avec une force particulière, le sentiment d’appartenir à leur société (83 %).
(Source)