Capital immatériel: Un facteur de compétitivité mal exploité

leconomiste.ma, le 27 octobre 2014

«Le capital productif ne mène pas seul vers un développement économique», affirme d’emblée Jean-Pierre Chauffour, économiste principal pour le Maroc à la Banque mondiale. Entre autres constats pour ce débat sur le capital immatériel organisé par la fondation Attijariwafa bank, l’importance de l’éveil des consciences et de vulgarisation de la notion au sein de la société afin de la mener à une réelle révolution. «Rien de cela ne pourra être effectif sans la volonté et la mobilisation de l’ensemble des acteurs de notre société», ajoute Tawfik Mouline, DG de l’Institut royal des études stratégiques (IRES)…

(Source)