L’Institut Royal des Etudes Stratégiques (IRES) a organisé, le 2 mai 2016, une rencontre internationale sur le thème : « Quelles politiques d’adaptation au changement climatique et/ou de réduction de l’empreinte écologique de la planète ?».

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la contribution de l’IRES au débat sur les questions climatiques et environnementales, en perspective de la prochaine Conférence mondiale sur le climat (COP22), qui se tiendra au Maroc entre le 7 et le 18 novembre 2016.

Marquée par la participation des départements ministériels et institutions impliqués dans la préparation de la COP 22, d'universitaires marocains et d'experts étrangers relevant de think tanks de renom, cette rencontre a été l’occasion d’approfondir la réflexion sur les enjeux et les défis soulevés par l’acuité des questions climatiques et environnementales à l’échelle nationale, régionale et internationale. Elle s’est attelée à prospecter les meilleures voies, susceptibles d’apporter des réponses de fond à ces questions en termes de politiques d’adaptation au changement climatique et de réduction de l’empreinte écologique.

Lors de cette rencontre, une session spéciale a été consacrée à l’Afrique, qui est l’un des continents les plus vulnérables au changement climatique et dont l’empreinte écologique est soumise à une forte pression sous l’effet à la fois de l'accroissement démographique rapide et d’une situation de surexploitation des ressources naturelles qui dépasse la biocapacité du continent.