Près de 22% de la biodiversité nationale risque de disparaître à l’horizon 2050, selon un rapport de l’IRES

MAP, le 9 décembre 2016